Now Reading
10 signes que tu viens de Paris

10 signes que tu viens de Paris

Paris

Etre parisien c’est tout un art de vivre, ce sont des mœurs qui te collent à la peau. Si tu es parisien tu te reconnaitras forcément dans cet article ! Voici 10 signes que tu viens de Paris.

1. Ne pas être collé à la vitre dans les transports suscite ton étonnement

Prendre les transports un jour de semaine à 6h du matin est sûrement l’une des seules heures à laquelle tu auras une place assise. Autrement, tu es bien placé pour savoir que c’est le parcours du combattant, tu es chanceux si tu arrives à attraper quelque chose pour garder l’équilibre.

2. Tu te mets à droite dans les escalators même lorsque tu n’es pas dans le métro

Se ranger à droite dans le métro lorsqu’on préfère rester statique plutôt que de monter est une règle entrée dans les mœurs. Ce n’est pas une règle établie, simplement une règle de société. Lorsque ton cerveau l’a un peu trop bien intégrée tu te retrouves à avoir ce comportement dans les centres commerciaux.

3. Tu es halluciné lorsque tu découvres qu’en Bretagne tu peux trouver une crêpe salée à 5 euros

Paris, c’est bien connu, c’est la ville où tout est cher. Tu paies une crêpe à 10 euros alors qu’en Bretagne tu l’auras deux fois moins cher et qui plus est meilleure. Tu t’extasies devant tous les prix de province en te disant que ce n’est pas cher alors que c’est simplement le prix « normal ».

4. Tu ne comprends pas lorsque les voitures s’arrêtent pour te céder le passage

Heureusement qu’à Paris, les feux de signalisation permettent aux piétons de traverser la rue, autrement ils attendraient sûrement belles lurettes. C’est pourquoi tu te fais la réflexion qu’on t’a cédé le passage alors que les piétons sont prioritaires !

5. L’air frais de la campagne te prend au nez tellement tu es habitué à l’air pollué de la capitale

Tu es déjà monté jusqu’au Sacré Cœur ? Tu as déjà vu ce beau nuage de pollution que tu croyais être du brouillard ? Tu as entendu tes parents se plaindre parce que c’était la journée sans voiture ? Lorsque tu pars à la campagne ou la montagne tu es frappé par le bol d’air frais que tu respires ? Pas de doute tu viens bien de Paris !

6. Les gens qui prennent leur temps dans la rue t’agacent

Tu es parisien, tu marches vite et tu n’as pas le temps pour les gens qui se baladent d’un pas lent et encore moins pour ceux qui s’étalent sur toute la longueur du trottoir.

7. Tu penses que c’est l’apocalypse quand tu te balades un dimanche en province et qu’il n’y a pas un chat dans les rues.

Comment ça c’est dimanche et tout est fermé ? Comment ça on ne peut pas faire ses courses ? Un virus a-t-il ravagé la Terre dans la nuit de samedi à dimanche ? Eh oui, la province est bien plus calme que Paris.

8. Tu n’es jamais allé plus au sud que Malakoff

Pour toi, il y a Paris et la province. Il y a Paris et le reste de la France. Les portes qui délimitent Paris sont TA limite. Sortir de Paris, c’est un peu sortir de ta zone de confort et aller en terre inconnue.

9. La Tour Eiffel n’a aucun effet sur toi.

Les touristes en raffolent mais pour toi c’est devenu seulement une construction en métal sans grand intérêt. C’est sympa les premières années puis après c’est comme un grain de beauté sur un corps, on s’y habitue.

10. Tu adores râler

Tu ne le caches pas, les manifestations c’est ton dada. Tes participations aux évènements enflamment les réseaux sociaux et tes amis adorent eux aussi partager leur mécontentement sous tes posts.


Alors, véridique ou cliché ? Parisiens ou provinciaux, exprimez-vous ! Moi-même parisienne, je prends tout cela avec beaucoup d’autodérision et de distance.

Facebook Comments
Scroll To Top